Le processus à suivre pour réaliser des travaux de terrassement à Charleroi

0 Comments

Travaux de terrassement

Pour réaliser des travaux de terrassement à Charleroi ou ailleurs selon les règles de l’art, il faut un minimum de préparation. Que votre construction soit d’envergure ou pas, il faut que tout soit dans les normes. Que ce soit pour une maison, une piscine ou même une terrasse. Quelles sont les étapes d’un terrassement ?

Les étapes nécessaires pour avoir un terrassement dans les normes

Le terrassement est l’étape qui suit le piquage et le bornage de votre terrain. Il est toujours important de connaître les travaux à entreprendre pour la construction d’une maison ou autre dans le genre. Parfois, certaines personnes préfèrent entreprendre le terrassement par elles-mêmes. Il faut toutefois reconnaître que le terrassement peut donner du fil à retorde pour ceux qui ne s’y connaissent pas. Par conséquent, il vaut mieux recourir aux compétences d’un professionnel en terrassement à Charleroi pour des travaux bien faits. Que ce soit pour la terrasse, le jardin ou la piscine, le terrassement reste le même. Le terrassement est constitué par le bornage, la préparation des évacuations d’eaux, le décaissement, la pose géotextile et le remblaiement.

  • Le bornage de votre terrain

Ici, il faut faire appel à un géomètre. Le bornage est une étude faite sur le terrain afin de délimiter votre propriété. Grâce au bornage, le professionnel va pouvoir faire correspondre votre terrain à votre projet. Il va délimiter les endroits de canalisation. À la fin du bornage, vous pouvez clôturer votre terrain.

  • La délimitation du système d’évacuation d’eau

Il faut que votre terrain soit prêt à recevoir les éventuelles eaux de pluie. Il faut donc, à cet effet, une pente de 5 % au minimum. La profondeur des canalisations est réglementée. Il faut donc respecter les règlements. La nature de votre terrain peut nécessiter des drains et des regards. Il faut alors une bonne localisation.

  • La démarcation des voies et des chemins

Que vous soyez dans une zone isolée ou non, l’accès à votre propriété est une nécessité. Tout doit être exécuté conformément à un plan afin de pouvoir les délimiter sur le terrain. Le décaissement peut ensuite se mettre en place. Le terrain va être déblayé à la hauteur recherchée. Pour les petites surfaces, il faut des pelles, des pioches et des brouettes. Pour les surfaces de grande envergure, des engins imposants comme le bulldozer ou les camions à benne seront sollicités. Pour finir le décaissement, utilisez une dameuse pour rendre la surface uniforme.

  • Le film géotextile

Pour plus de sécurité, un film géotextile est entreposé entre la terre ferme et la couche de remblai. Le film protège les futures constructions des repousses de mauvaises herbes ou de végétaux. Il permet aussi une bonne évacuation des eaux de pluie. C’est le même type de film géotextile utilisé pour les terrasses sur lit de sable.

  • Le remblaiement

Le remblai est formé d’une couche de grosses pierres, d’une couche de pierres concassées, et d’une finition en sable ou en gravillons selon le type de terrain. Un remblai d’une allée piétonne doit faire 10 cm d’épaisseur, une allée de voitures 20 cm… Il est important de savoir que tout terrain n’est pas à remblayer. Pour le cas de votre terrain, renseignez-vous auprès de votre mairie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *